Articoli con tag: Syracuse

Colonisation grecque et Cuma

 

La fondation de Cuma  remonte  environ à la moitié du huitième siècle avant J.C.  sur un site habité par des indigènes Opici, représentant selon  les  historiens grecs la plus ancienne colonie grecque de l’Ouest.

Selon une légende, le site  fut indiqué par une colombe ou par  le son de cymbales.

Cuma  fut fondée non seulement pour renforcer le commerce,  mais aussi comme une colonie pour  la population,  ou  trouvèrent  sa demeure  tous ceux qui  dans la patrie n’avaient aucun   type d’avenir.

La ville connut bientôt un développement rapide, en raison de la position géographique de avant-poste grec dans les commerces  avec Latium et  la Campanie. Elle  créa une expansion rapide de son territoire  en se répandant  sur la plaine de Campanie  et sur le golfe de Naples.

L’influence intellectuelle de Cuma sur les villes environnantes est démontrée par la décoverte  de statues d’Apollon, Déméter et Dionysos, dans les zones étrusques voisines du Latium e de la Campanie.

Important nouvelle confirmation de l’ influence  intellectuelle de Cuma  sur les villes environnantes est l’adoption de l’alphabet avec des variantes Cumanes par les Etrusques et d’autres peuples italiques.

Dans le sixième siècle avant J.C. dévastée par des luttes intestines et par les éruptions, Pithecusa était abbadonnée. (maintenant Ischia).

Avec Pithecusa libre Cuma  consolida sa présence dans le golfe de Naples, qui prit le nom de golfe de Cuma, avec la création de sous-colonies et avant-postes à des points clés de la côte (Misène  – Pozzuoli – Pizzofalcone – Capri – Islet de Megaride – l’espace actuellement occupé  par le  Castel dell’Ovo.)

Pizzofalcone,  selon la tradition,  correspondrait à l’allocation  de Parthenope, prenant son nom de la Sirène, enterrée à proximité.

(Sur qui a fondé Parthenope  il y a des  thèses différentes, parmi les plus fiables:

– les Rhodiens, peuples marins qui, dans leurs voyages auraient battu les routes de l’Ouest bien avant la colonisation grecque.

– Un groupe de Coumans qui avaient quitté le pays.)

Devenue économiquement fort,  Parthenope commença à menacer Cuma qui  la détruit. La tradition est en partie confirmée par la découverte d’une nécropole sur la colline de Pizzofalcone et des matériaux datant VII-VI avant J.C,  période de la puissance maximale de Cuma.  L’expansion de Cuma et sa domination sur le Golfe  conduisit à un affrontement avec les Étrusques. (Qui, par les centres internes de Salerne  cherchaient  à  se répandre vers la côte).

Dans cette même période (531-530 avant J.C.) les Coumans  permirent à  un groupe de Samniens, fuyants la tyrannie de Polycrate,  de se installer sur leur territoire sur le site  correspondant  actuellement à Pozzuoli.

La nouvelle ville construite sous la protection des  Coumans et sans autonomie politique, a été nommé Dicearchia (juste gouvernement de la ville) par opposition au régime de Polycrate à Samos. L’hostilité entre les Coumans et les Étrusques  prit fin en 524 avant J.C avec la défaite de ces derniers.

Cuma sortit tellement renforcée du conflit  qu’ils  purent envoyer à Ariccia (allié latine) l’armée pour contrer l’attaque étrusque. Cette nouvelle victoire  marqua la montée du tyran Aristodème qui  resta au pouvoir jusqu’en 492 avant J.C.

Le retour des oligarques de Capoue avec d’autres mercenaires a marqué la chute du tyran, qui  fut tué avec toute sa famille.

Une autre ville fut remplacé à Cuma comme un rempart des Grecs dans la Méditerranée contre les barbares, Syracuse!

Avec la chute de Cuma, le Golfe est à nouveau dominé par Naples qui  bientôt commença une guerre contre les Romains pour le contrôle du  même Golfe.

Annunci
Categorie: Archéologie, Français | Tag: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Lascia un commento

GREEK COLONIZATION AND CUMA

The foundation of Cuma dates back from about the mid-eighth century b.C. on a site inhabited by indigenous Opici, representing according to the Greek historians the oldest Greek colony of the West.

According to the legend, the site was indicated by a dove or by the sound of cymbals .

Cuma was founded not only to strengthen the trade but also as a population colony, where to find a living space for those who in motherland did not have any kind of perspective .

The city soon experienced a rapid development, due to the geographical position as a Greek outpost in the trade with Latio and Campania territories. It created its rapidly expanding territory towards the Campania plain and over the Gulf of Naples.

The intellectual influence of Cuma on the surrounding cities is evidenced by discoveries of statues of Apollo, Demeter and Dionysus, in the near Etruscan areas of Latio and Campania.

An important further confirmation of the intellectual Cuman influence on surrounding cities, is the adoption of the alphabet with Cuma variants by the Etruscans and other Italic peoples .

In the sixth century b.C. devastated by home struggles and eruptions, Pithecusa ( now Ischia) was abandoned. With a free Pithecusa, Cuma consolidated its presence in the Gulf of Naples, which was named of Gulf of Cuma, creating sub-colonies and outposts at key points on the coast ( Misenus – Pozzuoli – Pizzofalcone – Capri – Islet of Megaride: a space currently occupied by Castel dell ‘Ovo. )

Pizzofalcone according to tradition would correspond to the establishment of Partenope, taking its name from the Sirene, buried nearby.

( About ​​who founded Partenope there are different theses, among the most reliable ones we have :

The Rhodians, seafarer people who in their travels would beat the routes to the West well before the Greek colonization .

A group of Cumans having left the country. )

Having become economically strong, Partenope began to pose a threat to Cuma, which destroyed it . The tradition is partly confirmed by the discovery of a necropolis on the hill of Pizzofalcone and materials dating VII -VI b.C., the period of the maximum Cuman power.

The expansion of Cuma and its dominion over the Gulf led to a clash with the Etruscans . (Which from the inner cores of Salerno tried to expand towards the coast ) .

In this same period ( 531-530 b.C.), the Cumans allowed a group of Samians, fleeing from the tyranny of Polycrates to settle in their territory on the site corresponding to the today’s Pozzuoli.

The New town built under the protection of the Cumans and without any political autonomy, took the name of Dicearchia (City of the right government ) as opposed to the regime of Polycrates at Samos .

The hostility between Cumans and Etruscans ended in 524 BC with the defeat of the latter.

Cuma became so reinforced by the conflict, being able to send to Ariccia ( Latin ally ) a part if its army to counter the Etruscans attack. This further victory marked the rise of the tyrant Aristodemus who remained in power until 492 b.C.

The return of the oligarchs of Capua along with other mercenaries marked the fall of the tyrant, who was killed with his entire family .

Another city replaced Cuma as a bulwark of the Greeks against the barbarians in the Mediterranean , Syracuse!

With the fall of Cuma, the Gulf was again dominated by Naples, which soon began a war against the Romans for the control of the Gulf itself.

Categorie: Archeology, English | Tag: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Lascia un commento

Crea un sito o un blog gratuitamente presso WordPress.com.