LA VICE-ROYAUTÉ ESPAGNOLE

Don Pedro de Tolède en 1532  arriva à Naples et il  trouva une ville surpeuplée sans égouts, avec de  routes mauvaisement pavées et pleine de bâtiments surmontés par des structures provisoires.

Don Pedro de Tolède

Don Pedro de Tolède

Le roi  essaya de contrôler cette situation avec de nombreuses interventions; il émit  un édit avec la menace de sanctions financières pour éliminer les bancs de vente.

En 1534 on commença le pavage des routes. On procéda dans le même temps à la restauration et la construction de nouveaux bâtiments.

A cause de l’ augmentation continue de la population,  la ville s’étendait  au-delà des murs urbains, en se répendant  dans les villages Loreto, Sant’Antonio Abate, Vergini  et Chiaia.

La présence de marécages dans l’est avait causé la préférence de  la région de l’Ouest pour le développement de la ville – en dépit des difficultés orographique –

La rue de Tolède était tangente à la partie ancienne de la ville, et sur ​​le côté ouest il y avait les quartiers espagnols, vers la mer  commencait la construction du palais vice-royal.

Le plan de Don Pedro de Tolède fut le premier et le seul épisode de grande intervention urbaine de la ville. Le besoin se  fit sentir à partir de l’augmentation constante de la population de Naples,  qui de 155.000 habitants en 1528,  arriva  en 1547 à 212.000 unités.

Après cette expansion, le roi  essaya par des lois restrictives d’ empêcher l’expansion au-delà des murs urbains.

Entre le XVe et le XVIe siècle, il y avait de nombreux édits, qui interdisaient l’expansion dans les villages et  au long de la colline de Saint Martin.

Cette politique urbaine  était justifiée pour prévenir la migration de la campagne vers le centre-ville (cet exode rural mettait en danger l’économie agricole), et pour la nécessité de défendre la ville, en laissant un grand espace libre sans  logements à l’intérieur et à l’extérieur des murs.

Cette politique eut des conséquences néfastes .

Dans les quartiers  espagnols et presque partout dans le centre de la ville, des superstructures modifièrent les bâtiments existants, augmentant la hauteur et occupant les espaces intérieurs précédemment  laissés aux cours et jardins.

La situation étant déjà en déficit, était aggravé par le déséquilibre entre les bâtiments civils et religieux. Déséquilibre qui augmenta après la Réforme quand de nouveaux ordres religieux arrivèrent à Naples pour freiner le développement des tendances luthériennes et calvinistes .

En conformité avec les nouvelles dispositions on procéda avec l’ abattage des anciens bâtiments monastiques, byzantins et romans,  en faveur de  nouveaux  couvents  architecturalement très semblables les uns aux autres.

Pendant ce temps, la population  augmenta à un rythme soutenu, en 1614, il y avait 327. 961 habitants, et à moitié du siècle ‘600 ils étaient  425.000. Après la peste de 1656 la population  diminua de façon spectaculaire pour atteindre 140.000 habitants .

Même après la peste, on ne prit pas de mesures  pour améliorer la situation de la ville, un signe que les conditions du peuple napolitain étaient indifférents aux autorités espagnoles.

Dans les premières années du ‘600 on porta  à l’attention de Philippe III  la situation dans laquelle Naples se trouvait, et  la volonté des Naplitains  à quitter la ville à la recherche d’un endroit pour avoir une maison, si le roi ne décidait  pas à intervenir.

Au lieu d’analyser les raisons de ces demandes, le roi agit par intérêt, afin de prévenir que les agriculteurs quittaient leurs terres et donc ne pas payer les impôts, il  commença  à accorder des permis  à construire.

Qui avait construit avec permis réguliers ne serait pas condamné à une amende, qui avaient transgressé l’ interdiction précédente, devait  payer 5 % de la valeur du bâtiment.

Pour obtenir le permis de construire, au contraire,  il était nécessaire  de payer une taxe de 10 % sur la valeur de l’immeuble.

De cette façon, Philip III  essaya d’avoir plus de contrôle sur les constructions, mais l’augmentation de la population et le besoin de logements étaient plus forts que toute limitation.

Le caractère illégal conduit à des bâtiments  mal soignés dans les villages, tandis que dans les murs  les maisons  atteignaient des sommets impressionnants,  pour une  configuration de la structure urbaine qui restera inchangée jusqu’au XIXe siècle .

Le vice-roi autorisait la construction de maisons seulement après le paiement des impôts , privant ainsi de la possibilité à construire aux classes inférieures, et il ordonna la répression la plus complète, malgré les citoyens continuaient à construire des maisons illégalement.

Avec Philippe III accroît le déséquilibre entre la construction civile et monastique, puisque les permis de construire  étaient accordés à l’aise aux monastères,  parce que le pouvoir royal avait besoin d’ un soutien financier et moral de la communauté monastique pour  consolider son autorité.

Le peuple se trouva beaucoup plus touché par cette façon de faire, parce que l’argent accumulé par les prêtres non seulement n’ était pas utilisé dans des investissements productifs, mais il était  en grande partie transmis à l’État Pontifical .

Dans les premières années du  ‘700 furent analysés les facteurs qui ont affecté la ville à l’époque espagnole, et émergérent facteurs complètement nouveaux,  tels que: l’apathie du gouvernement, la corruption des juges, l’ acharnement des autorités fiscales contre la partie pauvre de la population.

Le résultat de la guerre de Succession d’Espagne, entraîna la fin de la vice-royauté, en résolvant une partie des events negatifs.

Le 7 juillet 1707 le comte Duan  entra dans la ville au commandement de l’armée impériale et il fut nommé le premier vice-roi autrichien.

Annunci
Categorie: Français, Urbanisme | Tag: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Lascia un commento

Navigazione articolo

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...

Blog su WordPress.com.

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: