NAPLES CHRETIENNE

À l’aube du christianisme est la religiosité des femmes qui a un rôle important. Une légende voudrait Naples comme la première ville chrétienne.

St. Pierre se serait arrêté à Naples pendant le voyage d’Antioche à Rome, où il aurait fondé l’Eglise, sur la place rappelée par la Basilique de S. Pierre à Arem .

Pendant son séjour à Naples St. Pierre aurait converti Candida, qui lui présentera Aspreno, le premier évêque de la ville après avoir été miraculeusement guérie.

C’est importante la tentative de donner le droit d’aînesse de la foi chrétienne à Naples, dans l’occident. Il suffit de prendre en compte le fait que déjà dans le quatrième siècle, à Naples, fuit construite le premier baptistère “S. Giovanni in Fonte ” qui précédera celui romain de ” St. Jean de Latran »

coupole du Baptistère de San Giovanni in Fonte

coupole du Baptistère de San Giovanni in Fonte

Les origines de l’église à Naples au cours du premier siècle seraient confirmées par la propagation qu’avait “Le pasteur de Herms”, écrit apocalyptique qui a eu un grand succès dans les siècles de la propagation de la langue vernaculaire .

Un texte que à l’époque de Trajan aurait inspiré la création d’ une des plus anciennes fresques paléochrétiennes trouvées à Naples dans les catacombes de S. Gennaro .

Catacombes de San Gennaro

Catacombes de San Gennaro

La proximité de Pozzuoli, qui déjà quand il y débarqua St. Paul – dans le 61 a.Ch. – pendant son voyage à Rome, se vantait d’une communauté chrétienne florissante et l’emplacement de Naples, ville ouverte au progrès, justifieraient la présence chrétienne déjà dans l’âge apostolique .

Malgré l’importance des origines de la tradition chrétienne napolitaine liée directement à Saint Paul, la Naples vice-royale senti la nécessité d’une re-fondation chrétienne de la ville, par la Vierge Sainte Patricia, dont nous avons peu d’information qui, si non la tradition et le souvenir encore présents, y compris les reliques conservées à partir du XIXème siècle dans l’église de St. Gregoire Armeno .

Même St. Patricia comme St. Gennaro liquéfie son sang, mais pas pour la martyre, plustôt pour sa dévotion excessive. Certains prétendent que le mythe de la dévotion de la sainte peut avoir ses origines à l’époque de la Contrereforme protestante en ajoutant valeur à la tradition et au culte.

La construction du mythe de St. Patricia fait ressortir la ” soif du sacré » qui depuis le Moyen Age a conduit Naples à saisir ses saints.

Le même St. Gennaro ( martyr du IVème siècle ), patron de la ville n’est pas vraiment napolitaine, il a été décapité à Pozzuoli quand il était évêque de Bénévent. Les reliques du Saint étaient portées dans les catacombes dédiés à lui seulement dans le cinquième siècle.

Restituta est une martyre africaine, dont la légende veut que ses restes étaient arrivés à Ischia à bord du même navire qui agirait comme échafaudage. Naples a tenté de saisir ses saints, même si c’est parce que dans sa tradition chrétienne bi-millénaire, la ville ne compte pas de martyrs.

Le Moyen Age napolitain a vu la fondation de la première université de l’Etat de l’histoire, dans le XIIIème siècle par Frédéric II de Souabe. Thomas d’Aquin fut ce qui assista à cette Université. Thomas est né par le comte d’Aquin et comme un enfant, il fut envoyé pour étudier chez les moines bénédictins de l’abbaye du Mont-Cassin. En suite à la transformation de cette abbaye dans une forteresse militaire , il se déplaça à Naples.

En 1244, il rejoint l’ Ordre dominicain, en 1245, il se déplace à Paris, puis à Cologne.

Après l’expérience allemande il enseigna théologie au ” Studium ” napolitaine. Dans cette période, il écrit ses mémoires conservées dans la Basilique de St. Dominique Majeur, à Naples, où le crucifix aurait lui parlé et se serait félicité avec lui pour son travail.

Basilique de San Domenico Maggiore

Basilique de San Domenico Maggiore

Thomas est mort en 1274 à Fossanova alors qu’il se rendait à Lyon pour le Conseil appelé par le Pape Grégoire IX .

Annunci
Categorie: Français, Histoire | Tag: , , , , , , , , , , , , | Lascia un commento

Navigazione articolo

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...

Crea un sito o un blog gratuitamente presso WordPress.com.

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: